La Tulip chair de Knoll, la fleur mythique de la déco

 

Cette chaise qui rappelle la forme d’une tulipe a vu le jour dans les années 50, grâce à Eero Saarinen, architecte et designer américain d'origine finlandaise.

 

 

Sculpteur et architecte de formation, il collabore pendant

de nombreuses années avec le designer d’ameublement Charles Eames.

 

 

A la fin des années 50, il dessine pour l’éditeur Knoll la chaise Tulipe

qu’il imagine en une seule pièce :

le pied unique et central en fonte d'aluminium

se transforme harmonieusement en assise coque en fibre de verre.

 

Son succès est immédiat ; son charme tient de son unité visuelle,

et de son piètement central qui libère l'espace et l'encombrement au sol

d’un "ugly, confusing, unrestful world" (bidonville de jambes pour reprendre

une expression de son inventeur).

 

Elle a été déclinée sous forme de table, de pouf et de tabouret et dans diverses variantes de coloris ou de formes. Aujourd’hui, la chaise Tulip peut s’enorgueillir de trôner au Musée d’Art Moderne de New-York.

 

Cette création partage une approche similaire à certains des bâtiments

de Saarinen où les éléments architecturaux (colonnes, poutres, voûtes, auvents) sont fusionnés en un ensemble unique

(terminal TWA de l'aéroport international John-F.-Kennedy par exemple).