La lampe Arco, "une idée lumineuse"

 

 

 

Créé par les frères Castiglioni au début des années 60 et commercialisé par la société de luminaires italienne Flos, le lampadaire Arco est devenu au fil du temps un incontournable du design contemporain.

 

Les œuvres des frères Castiglioni s’inspirent des objets simples de la vie quotidienne de l’extérieur. Imaginée en 1962, l'idée de la lampe Arco était d'élaborer une version intérieure du lampadaire urbain : une lampe à suspension qui illumine un espace à 2,40 m de haut sans être accrochée au plafond.

 

Le lampadaire est doté d'une tige arquée télescopique en acier, réglable en hauteur, d'un globe en métal perforé et d'une base rectangulaire en marbre blanc de Carrare aux angles arrondis de 65 kg. Celle-ci est percée horizontalement pour y glisser un manche à balai afin de le déplacer facilement.

 

Ce mobilier design a régné sur les intérieurs chics des années 60, a figuré sur les plateaux de TV et au cinéma. Il fait également partie de la collection permanente du MoMa.

 

Une combinaison de matériaux étonnante puisque le marbre, matériau traditionnel, s'allie à la modernité de l'acier. La lampe Arco a souffert d'un nombre incalculable de copies plus moins ou moins ressemblantes à l'original. Hors spécifications électriques, les matériaux utilisés dans la fabrication de la lampe Arco n'ont pas changé depuis sa création il y a plus de 50 ans.

 

Très fonctionnel pour l’illumination d’une pièce, le lampadaire peut également remplacer une suspension au-dessus d’un bureau, d’un fauteuil ou d’une table.