Le tabouret Bubu 1er, un best seller du mobilier design signé Philippe Starck

 

 

 

Né en 1991 de la collaboration entre le catalogue de vente par correspondance

Les 3 Suisses et le designer Philippe Starck, plus qu’un tabouret tout simple,

le Bubu est devenu un objet culte de la décoration.

 

Philippe Starck veut un objet qui devienne partie intégrante du quotidien des gens.

« Je rêve que se crée entre lui et la personne qui va l'utiliser un lien affectif, qu'il

devienne un drapeau social et culturel. »

 

 

Reconnaissable grâce à son design caractéristique : quatre pieds en couronne

renversée et ses dimensions (44 cm de haut, 33 cm de diamètre), c’est un objet aussi

pratique qu’esthétique. Il est fabriqué en polypropylène injecté dans

une large gamme de couleurs translucides et opaques. A partir de 1996,

il sera édité par la société XO.

 

 

Il s’en vend chaque année plus de 40 000 exemplaires et il est aujourd’hui présent dans les plus grands musées d’Arts décoratifs et au Centre Georges Pompidou.

 

 

En 2008, Bubu II est apparu comme son digne successeur, profitant des dernières innovations en terme d’injection plastique et proposant une gamme avec des teintes chromées qui lui donnent un aspect précieux.

 

 

Les tabourets Bubu s’intègrent dans toutes les pièces de la maison ; c’est un meuble aux fonctions multiples, assise design, coffre de rangement (il est muni d’un couvercle), table d’appoint, vase, panier à linge ou chevet...