Le style industriel, un mobilier durable, fonctionnel et sobre

 

 

Esprit loft / factory

 

Le mobilier d'usine, les meubles de métier ressuscitent pour joindre l'utile à l'agréable.

 

La rouille et les couleurs passées donnent l'impression que le mobilier a été patiné par l'usage.

Les finitions sont brutes, le style est dépouillé. On utilise des matières durables :

le béton, le bois et le métal et des nuances de gris, de blanc, de noir et de bleu Denim pour les couleurs.

 

Un peu d'histoire...

 

Le mobilier industriel se développe entre la fin du 18ème siècle et les années 50 parallèlement à l'essor de l’industrialisation.

 

Pour répondre aux exigences métiers et à l'organisation des usines : robustesse, fabrication en nombre, modularité, augmentation des normes en matière d’hygiène et sécurité…, il est fabriqué le plus souvent en métal (acier, fer) et parfois en bois. Les ouvriers l'adaptent et le transforment en fonction de leurs besoins.

 

A partir des années 60, les progrès de la pétrochimie et une nouvelle conception esthétique privilégiant le paraître au fonctionnel entraînent un abandon rapide de l'utilisation de l'acier - cher à produire -  au profit du tout plastique - moins fonctionnel mais plus coloré – et mettent fin à la production du mobilier en métal.

 

Plus tard, les chocs pétroliers de 1973 et 1979 vont ralentir l'utilisation effrénée du polyuréthane et entraîner un regain d'intérêt pour le mobilier industriel des décennies précédentes.